Les Pluies : Ensemble de Vincent Villeminot

Publié le par Jean-Louis Dragon

Les Pluies : Ensemble de Vincent Villeminot

Mode SP livre lu en novembre 2017 Éditions Fleurus

Nombre de pages : 320

ISBN-10: 2215133589
ISBN-13: 978-2215133582

Présentation de l'éditeur :

Komolo, ville "refuge", située à peine au-dessus de la nouvelle mer formée par le Déluge. 300 000 survivants s'y entassent, depuis la catastrophe. De la Tour où on la garde enfermée, Lou a vu arriver Noah, Kosh et Ombre, les rescapés du paquebot, accompagnés de Chiloé. Avec Malcolm, elle parvient à se précipiter au pied des murailles... Mais il est déjà trop tard : son amoureux et sa famille sont arrivés dans un hors-bord frappé de la tête de mort. Les jeunes gens sont accusés de piraterie. Désormais, une course contre la montre est engagée : il faut faire évader coûte que coûte Kosh et Noah. Quitte à frayer avec les trafiquants de la ville, à affronter les soldats, les prisons, la peur. Puis il faut fuir. Mais vers où ? Vers les bois hantés de réfugiés, dans les montagnes de Kamachka ? Ou vers Chaazam, repère de pirates, où les attend le dénouement ?

Mon avis :

Expérience intéressante que fut pour moi la lecture de second tome de Les Pluies.
Je dirai qu’il reste dans la lignée du premier même si j’ai eu beaucoup plus de mal à entrer dans l’histoire.
Plus d’un an après avoir lu le premier opus, il m’a été difficile de me remémorer certains points.
Cette fois-ci, les projecteurs se braquent davantage sur Lou et Malcom et, j’avoue avoir manqué d’empathie au début pour ces deux-là comme si ce qu’ils vivaient m’était complètement égal.
Les choses se sont améliorés au bout de deux cents pages…
Mais bon on voyait déjà le bout du chemin poindre au loin, donc… Dommage.
J’ai bien en tête que ce roman est avant tout destiné aux adolescents, nous sommes d’accords.
D’ailleurs l’histoire est très bonne, l’intrigue est palpitante, bien trouvée, enivrante.
Cependant, il y a pour moi trop de précipitations dans les évènements.
Ça va vite, trop vite, on n’a pas le temps de s’ennuyer, vous me direz, mais certains points sont trop vite balayés pour ma part.
J’aurai aimé avoir plus de profondeurs que ce soit dans les descriptions, dans les scènes d’action et dans la psychologie des personnages.
On peut prendre le temps de poser le récit même en catégorie jeunesse, non ?
Bref, il m’a manqué donc quelque chose.
Après voilà, peut-être que je suis à côté de la plaque.
Bref, ce n’est que mon avis.
Si le public ciblé aime alors tant mieux pour l’auteur.
Et puis ça reste pas trop mal alors, roulez jeunesse !

Note globale : 14/20

 

Publié dans Auteur Lettre V

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article