Nos si beaux rêves de jeunesse de Christian Signol

Publié le par Jean-Louis Dragon

Nos si beaux rêves de jeunesse de Christian Signol

Mode PAL Livre écouté en juin 2017 Editions Audiolib

Lu par Aurélien Ringelheim

7h40 d'écoute

EAN Physique: 9782367620473
 
Présentation de l'éditeur :
 
Jamais Etienne et Mélina n’auraient imaginé quitter les berges de la Garonne. Les
deux gamins aiment se retrouver sur une petite île au milieu du fleuve, insouciants
et heureux malgré la pauvreté de leurs familles.
La crise qui bouleverse le pays met fin à l’enfance.
Etienne part apprendre le métier d’imprimeur à Toulouse, très vite rejoint par
Mélina, engagée comme gouvernante par de riches industriels.
Dans la ville rose, le monde ouvrier se prend à rêver à des lendemains qui chantent.
1936 sera l’année de tous les possibles.
Un roman remarquable sur l’exode rural, illuminé par l’amour.

Mon avis :

Histoire très sympathique que nous offre encore une fois Christian Signol.

J'ai bien aimé toute la partie historique qui touchait les années 30. C'est une époque très riche et pourtant de moins en moins exploité de nos jours que ce soit dans les romans ou que ce soit à la TV ou au ciné.

C'est donc très bien que l'auteur base sa trame en cette période.

Le second Signol que j'écoute. Rien à dire sur la lecture d'Aurélien Ringelheim. La voix est fraiche et colle assez bien au personnage d’Étienne au fond.

Tout tourne donc autour d’Étienne et Mélina, des amis d'enfance qui grandissent ensemble et qui, touchés par la crise, vont connaitre l'exode rural.

Une histoire d'amour touchante et pleine de sobriété.

On n'est pas dans l'exagération et c'est un bon point.

On voyage sur les rives de la Garonne et notamment à Toulouse donc.

C'est dépaysant, même si parfois on a l'impression que le décor est morne en raison des circonstances de l'époque.

La plume de Signol est belle et pleine d'humilité. Il fait toujours en sorte de jouer sur les cordes sensibles.

Il n'est jamais dans l'exagération cependant, faut-il le répéter ?

Pour ma part, il m'a manqué un petit quelque chose pour être pleinement satisfait. Moins touché par le sort des personnages, par leur amour peut-être — comment ça, je suis insensible ? —ou alors moins emmené par une intrigue qui, par moment, semble un peu plate.

Cela n'empêche pas que ce roman reste sympathique et vous fera passer un bon moment de lecture.

Note globale : 14/20

 

Publié dans Auteur Lettre S

Commenter cet article