Le Souper des Maléfices de Christophe Arleston

Publié le par Jean-Louis Dragon

Le Souper des Maléfices de Christophe Arleston

Mode PAL livre lu en juin 2017 Editions ActuSF

Nombre de pages : 300

ISBN-10: 2366298242
ISBN-13: 978-2366298246

Présentation de l'éditeur :

Les agents de Slarance ont tous été assassinés. Dernière d'entre eux, Zéphyrelle se voit confier sa première mission par le dynarque : mettre à jour les trafics qui empoisonnent la cité et déstabilisent son économie avec l'importation d'un blé étrange... Une dangereuse enquête la conduit du monde des tavernes à matelots aux plus feutrés cabinets du pouvoir. Mais l'intervention inattendue d'un cuisinier amoureux et de son grimoire de recettes magiques va compliquer l'affaire.

Mon avis :

Alors c'est un chouette roman bien sympathique qui parle de bouffe, mais pas que...
Assez délirant comme roman, il faut le souligner.
Un fantasy tantôt sérieux, tantôt léger, tantôt grivois, tantôt burlesque.
Il y a de quoi satisfaire le plus frileux des lecteurs même si le côté délirant pourrait refroidir ceux qui sont très terre à terre.
On ne doit pas lire ce fantasy comme un classique du genre.
Il faut prendre un peu de recul et garder son âme d'enfant.
A ne pas mettre entre les mains d'un rabat-joie donc...
Quoique... Cela pourrait le décoincer !
Loin d'être une soupe à la grimace, c'est pour moi, un roman réussi qu'on lit avec aise.
Même si l'auteur est plus habitué à faire de la BD, il s'en sort prodigieusement bien ici.
L'intrigue est rondement bien menée, les personnages sont sympathiques.
Bon peut-être que le côté absurde par moment nous empêche un total attachement, mais ce n'est pas ce qui importe le plus.
C'est difficile de rester sérieux quand on nous invite à ne pas être sérieux.
Du coup, même si l'histoire a un fond tragique, on ne pleure pas facilement sur le sort des personnages.
J'ai admiré les détails.
Rien n'est laissé au hasard et tout est à sa place.
Et pourtant, le texte n'est pas surchargé pour autant.
Le vocabulaire est riche.
Surtout au niveau du thème de ma cuisine, et là aussi c'est loin d'être ennuyant !
Non, sérieusement, c'est un bon petit fantasy bien sympa qui permettra au lecteur de se détendre, malgré un monde un peu brut !

Note globale : 16/20

Publié dans Auteur Lettre A

Commenter cet article