Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

Publié le par Jean-Louis Dragon

Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

Mode SP livre lu en mars 2017 Éditions Flammarion
Nombre de pages : 466

ISBN-10: 2081396629

ISBN-13: 978-2081396623


Présentation de l'éditeur :

Déborah entame son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui dévore toutes les siennes et seulement les siennes. Mais ce n'est pas le pire, non. Le pire, c'est sa mère qui se fane, et la découverte de son père, au café, en train d'embrasser une inconnue aux longs cheveux bouclés. Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l'aide, des amis, du courage et beaucoup d'humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.
 
Mon avis :
 
Roman réservé avant tout à un public adolescent. L'écriture fluide, les expressions et le langage sont destinés avant tout pour leurs égards.
Roman peut-être aussi destiné à un public plus féminin également. A coup sûr, les filles s'identifieront à Déborah. C'est une réussite à ce niveau, même si par moment, j'ai trouvé que Déborah avait plus les réactions d'une collégiennes que d'une lycéenne.
Mais bon, on ne va pas chipoter.
Pour ma part, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans le roman. Impossible de m'identifier à Déborah et à ses soucis qui, au début, m'ont paru bien dérisoire.
Heureusement, l'intrigue s'enrichit d'évènements mélodramatiques à souhait et, mon intérêt a grandi au fil des pages.
Un peu déçu par la fin, trop évidente pour moi, mais j'imagine que faire autrement aurait déçu le public visé. Happy-end obligatoire...
C'est un bon roman qui se lit facilement, même s'il ne m'a pas touché à 100 %, il ne m'a pas laissé insensible. Les thèmes abordés sont très sérieux et très intéressants et, ils sont surtout bien exploités.
L'humour est aussi bien présent. Même moi, j'ai souri. Souvent.
Je serais curieux de lire Marie Pavlenko dans un style plus adulte. Elle se débrouille très bien ici, mais elle nous affuble de citations à tout va. Pourquoi ? Pour nous prouver quoi ? Pour se prouver quoi ? Est-ce de la frustration inconsciente ? Une volonté de dire: "je peux écrire des choses plus sérieuses et dans un langage plus soutenue" ?
Bah vas-y Marie !
Bref, l'auteure a ce magnétisme qui accroche le lecteur, mais je pense qu'elle pourrait nous emmener encore plus loin.
Il y a encore du talent à revendre !
Un bon roman donc ! Si vous êtes adolescente, allez-y ! Pour les autres, n'hésitez pas non plus à jeter un œil, ce roman ne vous fera pas de mal !


Note globale : 15/20

Publié dans Auteur Lettre P

Commenter cet article