Flora Banks de Emily Barr

Publié le par Jean-Louis Dragon

Flora Banks de Emily Barr

Mode SP livre lu en février 2017 Éditions Casterman

Nombre de pages : 384

Présentation de l'éditeur :

DIX
L’âge que j’avais quand mon cerveau s’est détraqué.
HUIT
Années de validité de mon passeport.
SIX
Le nombre de personnes qui me cherchent au Spitzberg, dans l’Arctique.
QUATRE
L’âge auquel j’ai rencontré ma meilleure amie.
Je ne dois plus jamais l’appeler, ni lui envoyer de SMS.
DEUX
Deux cailloux noirs. L’un m’appartient, l’autre est à Drake.
Je le rejoindrai, où qu’il soit.
UN
Un souvenir. C’est tout ce qu’il me reste.
FLORA BANKS : LE LIVRE QUE VOUS N’OUBLIEREZ JAMAIS.

Mon avis :

Voici pour moi un O.L.N.I:  un ouvrage littéraire non identifié.
Très original, il nous met à la place d'une personne souffrant d'une amnésie rétrograde.
On peut aussi dire qu'il nous remet à notre place.
A l'heure où on est envahi de livres écrits à la première personne du singulier — et pas toujours bien écrits — sans que ce soit justifié, voici un livre qui lui justifie amplement l'utilisation de ce pronom sujet.
L'intérêt pour l'auteure, c'est de réussir à nous mettre à la place de Flora. Et elle réussit avec brio !
A notre tour, on ressent vraiment ce que vit l'héroïne. On compatit, on a de la peine, on tremble pour elle, on pleure pour elle... on est heureux pour elle !
C'est tout simplement bluffant et... touchant.
Moi qui n'aime pas trop les narrations au présent , je ne l'ai même pas vraiment remarqué ici !
Alors, on est dans l'éternelle répétition. On avance, mais on reboote souvent. Parfois on a donc l'impression de faire du surplace. C'est énervant par moment, car nous, on se souvient... Mais l'énervement ne dure pas !
La fin m'a profondément ému. C'est une histoire d'amour, mais pas seulement d'amour d'un point sentimental. Loin de là au final !
C'est un roman qui nous apprend aussi à vivre au moment présent ! A saisir les émotions sur l'instant ! A vivre pleinement !
Je ne me rendais pas vraiment compte de ce que pouvait ressentir les personnes souffrant par exemple d'Alzheimer, même si ici on est seulement dans l'amnésie rétrograde, j'ai pu ouvrir les yeux sur certaines choses...
C'est terrible de ne pas se souvenir... Mais pour qui ?
Pour la personne qui souffre des absences ? Pour son entourage ?
Ce roman répond aussi à ces questions.
Ce roman est tout simplement magnifique, car il touche vraiment ! Et ce n'est pas un roman foncièrement  triste, c'est surtout un roman d'espoir !
Quoi qu'il arrive, n'oublions pas... Soyons forts comme Flora !

Note globale : 18/20

Publié dans Auteur Lettre B

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article