Le tombeau d'acier de Bear Grylls

Publié le par Jean-Louis Dragon

Le tombeau d'acier de Bear Grylls

Mode SP livre lu en mai 2016 Éditions Hugo

Nombre de pages : 500

ISBN-10: 2755623950

ISBN-13: 978-2755623956

Présentation de l'éditeur :

Une femme et son fils enlevés dans les montagnes galloises.
Un homme torturé et exécuté sur la lande écossaise.
Un avion perdu et sa mystérieuse cargaison découverts au coeur de la jungle amazonienne.
Une conspiration terrifiante héritée des heures les plus sombres de l'Allemagne nazie.
Une même histoire les unit.
Un seul homme peut éviter le pire.
Will Jaeger.
Le chasseur.

Mon avis :

C'est un thriller aventureux que nous offre Bear Grylls avec un personnage principal qui a beaucoup de points communs avec le protagoniste de « Man VS Wild ».
Autant dire que Will Jaeger pourrait très bien être Bear Grylls lui-même.
Surtout que le gaillard s'inspire de l'histoire de son propre grand-père, officier de l'ordre de l'Empire Britannique. Alors...
L'intrigue est très riche et se base sur un fond d'espionnage typiquement anglais.
Les fans de James Bond apprécieront.
Le style est fluide et incisif. Les descriptions sont très bonnes, très visuelles. Nous sommes comme dans un film. On a tout de même le côté Mans VS Wild qui revient. On sent les références de Bear Grylls en ce sens.
Cependant quelques longueurs sont à noter. Les chapitres sont parfois aussi mal découpés. L'éditeur ou/et l'auteur ont tenu à faire des chapitres courts afin de tenir le lecteur en haleine et pour cela, ils n'ont pas hésité à découper certains chapitres en plein cœur d'une action.
C'est un choix que je n'approuve pas pour ma part.
Voilà les seuls points négatifs, car l'ensemble reste très satisfaisant.
Je pourrais aussi mettre le doigt sur les quelques clichés que nous sort l'auteur, mais j'aime les clichés et celui de la Française qui ne se lave jamais m'a, par exemple, bien fait rire.
Au-delà de ça, j'ai été agréablement surpris par ce roman. On ne s'ennuie pas une seule seconde, on n'a pas le temps de souffler.
C'est un petit pavé, mais il se lit assez facilement.
Une
agréable surprise donc !

Note globale : 16/20

Publié dans Auteur Lettre G

Commenter cet article