Bracelets de Fer - La saga d'Elka de Muriel Zürcher

Publié le par Jean-Louis Dragon

Bracelets de Fer - La saga d'Elka de Muriel Zürcher

Mode SP livre lu en mai 2016 - Éditions Fleurus

Nombre de pages : 396

ISBN-10: 2215130350

ISBN-13: 978-2215130352

Présentation de l'éditeur :

Elka, jeune princesse viking, apprend que son père est mort en lâche, en terre étrangère. Déchue, mais fière de son haut lignage, la jeune fille refuse le mariage qui lui est proposé. Accompagnée de son frère et de Sven, un esclave épris de liberté, Elka quitte le village. La jeune viking affrontera bien des dangers et découvrira que la vraie noblesse n'est pas de sang, de lignage ou d'or, mais qu'elle se mesure à la manière dont on se comporte avec les autres. Elle apprendra également qu'elle ne se résume pas à son rôle de princesse viking, mais qu'elle est une personne qui a le droit à la liberté et à l'épanouissement.

Mon avis :

***2,5 étoiles***
Alors certes, elle s'adresse avant tout au public young adulte, mais j'ai trouvé le rythme du récit trop en mode accéléré. L'ensemble devient trop simpliste à tel point qu'en définitif, on peut présenter ce roman aux 9-10 ans.
Autant le dire tout de suite, je n'ai pas vraiment apprécié ce roman. Ça, c'est mon point de vue subjectif.
D'un point de vue objectif, je reconnais que ce roman possède de réelles qualités dans sa plume et pourrait plaire à certains.
Pour ma part, j'ai été frustré. Encore une fois, le tout manque de profondeur. Et c'est bien dommage, car la plume est bonne. Oui, on peut faire des livres un peu plus fouillés même s'ils sont destinés à la jeunesse et dans le domaine de fantasy, le décor, l'ambiance, c'est méga important. Ici je n'ai pas été embarqué dans le monde. J'ai eu beaucoup de mal à me croire dans le pays des Vikings. Les descriptions sont là, mais il manque l'effet carte postale. Elles ne sont pas posées et ça c'est en raison d'un rythme un peu trop enthousiaste. Tout s'enchaine et on passe parfois trop facilement du
coq à l'âne.

Les personnages souffrent aussi de ce rythme. Au-delà de leurs personnalités non affirmées, on n'arrive pas à s'attacher à eux. Il y en a beaucoup, mais là n'est pas le problème. Le problème est que certains débarquent en plein récit sorti de nulle part avec une malheureuse phrase pour les introduire. Cela risque d'être difficile pour la jeunesse de s'y retrouver.
Quant à Elka, le personnage principal, elle est malheureusement arrogante et détestable. Difficile aussi de s'attacher à elle et de s'identifier. Bien sûr, on devine dès les premières pages, qu'elle va évoluer. Pour le mieux.
L'intrigue en elle-même n'est pas mauvaise. Malheureusement, on devine trop aisément les dénouements et les rebondissements.
Peu de surprises donc.
Bon quelques points positifs tout de même, l'écriture vif et haletante — même si elle est précipitée — permet au roman de se lire assez vite et le côté pédagogique notamment au niveau des termes du monde Viking sont bien retranscrits.
Mon avis est subjectif et je conseille ce roman aux jeunes ados qui font leurs premiers pas en fantasy. C'est simple et
très abordable.

Note globale : 10/20

Publié dans Auteur Lettre Z

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Régis 16/05/2016 20:01

Je trouve ce commentaire extrêmement décevant. Visiblement, ce lecteur est jaloux de l'auteur et il tente maladroitement te le montrer dans ce commentaire. Ce livre est réellement tout geste moi je le conseille à tous.

Jean-Louis Dragon 17/05/2016 17:37

NB : Une critique reste un point de vue subjectif. Il ne faut pas oublier que tous les goûts sont dans la nature. Aussi, une chronique mauvaise de ma part ne rend pas le livre forcément mauvais. Cordialement, JLDragon