Mon Année Salinger de Joanna Smith-Rakoff

Publié le par Jean-Louis Dragon

Mon Année Salinger de Joanna Smith-Rakoff

Mode SP Livre lu en 2014 - Éditions Albin Michel

Nombre de pages : 300

ISBN-10: 2226259805

ISBN-13: 978-2226259806

Présentation de l'éditeur :

A la fin des années 90, Joanna, qui vient de terminer ses études de lettres, s’installe à New York où elle a trouvé un poste d’assistante dans une grande agence littéraire. Chaque jour, elle quitte l’appartement minuscule et délabré qu’elle occupe à Brooklyn avec son petit-ami, Don, aspirant écrivain ténébreux et neurasthénique, pour se rendre en métro sur Madison avenue et retrouver l’antique dictaphone et la machine à écrire qui trônent encore sur son bureau. Mais aussi et surtout sa boss, une femme de tête fantasque et charismatique qui semble n’avoir d’autre préoccupation qu’un mystérieux Jerry…

Hommage à la ville de New York, des cafés bohèmes de Brooklyn aux terrasses et aux lofts du Lower East Side, Mon année Salinger est aussi un récit d’apprentissage subtil, émouvant et drôle : la trajectoire littéraire et sentimentale d’une jeune femme et sa rencontre avec Salinger.

Mon avis :

Une jolie découverte, je dois le dire ! J’ai beaucoup aimé le style de Joanna Smith Rakoff, c’est un style très dépouillé dans le bon sens du terme, c'est-à-dire sans fioritures inutiles et riches en émotions. L’auteure écrit sans prétention donc, et avec beaucoup de nostalgie. C’est un roman autobiographique qui revient sur l’année pendant laquelle l’auteure travaillait pour une agence littéraire comme assistante. L’intérêt se situe dans le fait que sa patronne avait comme client l’illustre J.D. Salinger.
L’intrigue, il n’y en a pas vraiment puisque ce roman tient lieu de témoignage, d’hommage même et est construit de façon chronologique.
L’auteur nous transporte en arrière, en 1997, et il est intéressant de se rendre compte à quel point les choses ont pu évoluer en moins de vingt ans.
Déjà les rôles des agents, en partie dû à l’ère du numérique, sont moindres aujourd’hui (presqu’inexistant en France) alors découvrir le fonctionnement d’une agence qui utilise encore les machines à écrire est totalement passionnant.
L’histoire se déroule à New York, lieu mythique qu’on ne présente plus.
Ce qui m’a frappé également, ce sont les conditions de vie de l’auteur qui avec environ un salaire de 18 000 $ par an vit dans des conditions très proches de la précarité. La vie est horriblement chère à New York (encore plus aujourd’hui, j’imagine).
Enfin, le point d’ancrage de ce roman est J.D. Salinger qui aura laissé une empreinte indélébile à l’auteure. La relation qu’elle noue avec Salinger est très psychologique et ne va que dans un sens. Le sien. En effet, Salinger remarque à peine son existence, même s’il la traite avec beaucoup de courtoisie lors de leurs rares échanges téléphoniques. Joanna Smith Rakoff arrive réellement à nous représenter la puissante aura qu’avait Salinger en son temps (ce dernier est décédé en 2010), elle arrive à lui rendre un bel hommage et donne envie aux lecteurs de découvrir
ses romans.


Non, vraiment, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre ! Un très bon moment !

Note globale : 16/20

Publié dans Auteur Lettre S

Commenter cet article

Léa Touch Book 21/12/2015 11:17

J'ai beaucoup aimé ce livre du fait du personnage mais aussi du lien avec le monde de l'édition ^^