Le troisième oeil - L'initiation secrète d'un enfant-moine au Tibet de Tuesday Lobsang Rampa

Publié le par Jean-Louis Dragon

Le troisième oeil - L'initiation secrète d'un enfant-moine au Tibet de Tuesday Lobsang Rampa

Mode PAL Livre lu en 2012 - Éditions J'ai Lu

Nombre de pages : 254

ISBN-10: 2290343269

ISBN-13: 978-2290343265

Présentation de l'éditeur :

Le troisième œil est l'histoire incroyable d'une initiation et d'un enseignement secret reçus au sein de la lamaserie de Chakpori, le temple de la médecine tibétaine. Issu d'une riche famille aristocratique tibétaine, le jeune Lobsang est âgé d'à peine sept ans lorsqu'il doit quitter sa famille pour devenir moine-chirurgien. Ce qu'aucun explorateur n'a pu nous dire sur le Tibet, un initié nous le raconte : les pratiques occultes de la religion lamaïste tibétaine, l'utilisation des herbes médicinales, l'assistance des mourants à leur trépas, la véritable astrologie tibétaine... Après de multiples épreuves et une délicate opération frontale, Lobsang Rampa devient capable de lire à l'intérieur des êtres. L'éveil de son " troisième œil " lui confère des pouvoirs psychiques qu'il va apprendre à mettre au service des autres.

Mon avis :

Au titre de l’œuvre, cet ouvrage pourrait passer pour une œuvre ésotérique, mais « Le Troisième Œil » est avant tout un roman décrivant le Tibet comme personne ne l'avait jamais fait auparavant. Un livre fascinant, crédible à première vue de par ses détails et réellement passionnant. C'est peut-être le roman qui passe pour être le plus réaliste par rapport à tous ce qu'on peut lire sur le Tibet et ce même de nos jours.
Pour autant, ce roman, véritable best-seller, vendu à 300 000 exemplaires dès les dix-huit mois suivant sa parution en 1956, est un des romans les plus contestés au monde.
Et pour cause, Tuesday Lobsang Rampa, né Cyril Henri Hoskin, n'aurait jamais mis les pieds de sa vie au Tibet. Aussi l'écrivain trouvera beaucoup de détracteurs par la suite. Quelques tibétologues crient au canular, certains disent même que T. Lobsang Rampa n'est qu'un malade mental. L'écrivain justifie sa capacité à décrire le Tibet par le fait qu'il aurait volontairement abandonné son corps grâce au procédé de la transmigration pour laisser sa place à l'esprit d'un lama tibétain. Ce même lama tibétain qui par la suite aurait écrit tous ses livres.
Véritable supercherie ou véritable documentaire d'un Tibet aujourd'hui oublié, il n'empêche, Le Troisième œil , encore aujourd'hui subjugue, fascine et possède sûrement quelques réponses à quelques mystérieuses questions auxquelles plus personne ne
pense.

Note globale : 19/20

Publié dans Auteur Lettre R

Commenter cet article

Camilla n'ha Marcella 21/03/2016 04:05

Lorsque l'on a lu pratiquement tous les ouvrages de Madame David-Néel, on peut à bon droit se poser des questions quant à la validité de l'ouvrage en question. De plus, et ce n'est pas négligeable, l'auteur tente de se justifier par cette allégation relative à "la transmigration". N'importe quel occultiste opératif sursautera, car cette prétendue pratique relève du chamanisme Bön "noir", et non du lamaïsme, quelle que soit l'obédience considérée. Quant à l'ouverture du troisième oeil telle que décrite, désolée, mais ça ne tient pas debout. Lisez Milarespa, lisez ce qu'on connaît de l'enseignement de Padmasambhava ou de celui de Marpa, et vous conclurez que, soit l'auteur utilise une métaphore complexe, voire une variante de la Cabale hermétique, soit c'est un fumiste. Dommage...

Jean-Louis Dragon 17/05/2016 17:36

Dans ce genre de roman, il faut rester avant tout objectif. Cela reste pour moi une œuvre de fiction avant tout. Je pense que comme tout enseignement religieux ou ésotérique, il y a une part de vérité et une part de métaphore. Ce n'est pas à moi de juger ce qu'était réellement Rampa maintenant. Lire, c'est bien, mais méditez, c'est mieux. Si vous aimez lire, je vous conseille de lire les œuvres d'Aun Weor. Ça pourrait vous plaire ! Mes amitiés, MS