Histoires pornographiques de Valentine Abé

Publié le par Jean-Louis Dragon

Histoires pornographiques de Valentine Abé

Mode SP Livre lu en 2012 - Éditions La Musardine

Nombre de pages : 171

ISBN-10: 2842715004

ISBN-13: 978-2842715007

Présentation de l'éditeur :

Pendant deux ans, Valentine Abé écrit des histoires à son amant. Parfois, l'homme lui en écrit à son tour, lui donne des consignes, ils s'inventent et se mettent en scène, avec leur entourage, les amis de l'homme, les conjoints, ou même des inconnus, et c'est ainsi qu'ils s'aiment. Les mots brûlent, deviennent une drogue, la voici dévorée d'histoires. Ce recueil rassemble ces récits, explorant les amours à trois, à quatre ou plus encore, entre femmes, au sein de la famille ou entre les mains perverses de l'hôtelier, sous forme de lettres ou de récits, de petits contes aussi. Les mots sont crus, les situations d'une intensité pornographique impressionnante.

Mon avis :

Un langage cru dans un style classique, voilà le ton général d' Histoires pornographiques, un roman qui titillera les sens de chacun en tout point, bien ou mal.
Dès le début du livre, le décor est dressé (fallait-il le souligner). Sans passer par quatre chemins, Valentine Abé nous enfonce dans des fragrances obscènes en ne nous épargnant rien. Les dix-sept nouvelles du recueil se suivent et se ressemblent dans le fond, mais pas dans les formes. Si le but de chacune des histoires est le même : « exciter le lecteur » (en l'occurrence l'amant de l'auteure à la base) et si les moyens d'y parvenir dans les mots restent les mêmes, un chat reste un chat après tout, le fil conducteur, lui, diffère à chaque fois.
Et à ce niveau, comme souligner précédemment, l'auteur ne nous épargne pas en incluant des scènes de viols, d'incestes et j'en passe... Ce qui est dérangeant, c'est que le lecteur est ici censé jouir de ses scènes (si cela reste bien le but premier) et doit en profiter. Personnellement, à la lecture de ces passages, j'ai plutôt été refroidi et n'ai trouvé aucun plaisir à les lire.
Quant aux intrigues, certaines frôlent le burlesque. La façon instantanée d'amener les choses y est pour beaucoup. Mais tel un film pornographique, Valentine Abé reste fidèle au principe du scénario du film X léger et parfois sans fondement. Et puis, le but était de titiller son amant par quelques moyens que ce soit alors... ça passe vraiment.
Et qui dit burlesque, dit humour, sur ce point l'auteure y touche aussi, faut-il le dire, Valentine Abée touche vraiment à tout dans ce recueil.
En définitif, étant donné que nous avons tous une part ténébreuse et un côté vicieux en nous, ce recueil (ou du moins quelques une de ses nouvelles) ne pourra laisser insensible le lecteur (adulte) quel q
u'il soit.


Et à coup sûr, « Histoires pornographiques » échaudera les Égos les plus pervers.
Si tel était le but de Valentine Abée, alors sa mission est pleinement réussi
e.

Note globale 12,5/20

Publié dans Auteur Lettre A

Commenter cet article

DW Sonia 16/10/2016 00:45

Les histoires sont inégales et souvent rapides, bien que généralement de qualité. Le passage du viol et la mise en scène d’un enfant sont toutefois dérangeants, pour ne pas dire plus que limites. Un livre brutal, donc. Pour le manque d’érotisme au profit d’une franche pornographie, c’est au goût de chacun, mais moi, ce n'est pas mon truc.

JLDragon 17/10/2016 21:44

Je comprends. Quel serait alors l'utilité d'un tel ouvrage ? Ce genre de récit trouvera néanmoins toujours son public. C'est le sexe qui fait tourner le monde. Ce point ne pose aucun souci, car il est naturel. Le sexe peut devenir un problème lorsqu'on aborde les déviances et les perversités enfouies au plus profond de chacun. Le danger est présent lorsque nous devenons esclaves de nos pulsions. Peut-être faut-il s'accorder une part du gâteau de temps en temps plutôt que de se jeter sur le gâteau entier ? Peut-être que ce genre de livre permet à certaines personnes de ne pas dévorer le gâteau entier en un seul coup ? Merci Sonia ! J'irai découvrir votre site plus en profondeur quand j'aurai plus de temps (il m'a l'air intéressant ! ).