Les Manteaux de Gloire de Sebastien De Castell

Publié le par Jean-Louis Dragon

Les Manteaux de Gloire de Sebastien De Castell

Mode SP Livre lu en juin 2015 - Éditions Bragelonne

Nombre de pages : 384

ISBN-10: 2352948541

ISBN-13: 978-2352948544

Présentation de l'éditeur :

Le roi est mort, les Manteaux de gloire, sa fidèle caste, ont été séparés. Falcio Val Mond et ses amis Kest et Brasti sont réduits à travailler comme gardes du corps pour un noble qui refuse de les payer. Il y a plus grave : une conspiration royale se trame dans la cité la plus corrompue du monde et menace tout ce pourquoi Falcio, Kest et Brasti se sont battus. S'ils veulent déjouer le complot et réunir les Manteaux de gloire, les trois amis ne pourront compter que sur leurs épées et le serment qu'ils ont prêté...

Mon avis :

Un fantasy de cape et d’épée ou plutôt de manteau et de rapière !

Ma foi, ce fut pour moi une lecture agréable et une bonne surprise donc.

Je ne suis pas fan des romans écrits à la première personne surtout dans le domaine de la SFFF, mais là je trouve que le mode de narration se prête complètement au style du roman. Le ton est tranchant et bourré d’ironie (surtout au début), l’auteur n’a pas peur de foncer dans le lard pour accrocher son lectorat.

Ça passe ou ça casse.

Chez moi, c’est donc bien passé. J’ai aimé la narration et le style de l’auteur qui est assez particulier. En effet, par exemple, il use de beaucoup d’ellipses et n’hésite pas à interrompre une scène en cours.

Encore une fois, ça passe ou ça casse.

L’intrigue est bonne, mais ne sort pas des sentiers battus du genre. En définitif, ça reste une histoire classique. Ici, il faut retenir le décor qui est bien planté, un subtil mélange anarchique de genre et l’ambiance du récit, une ambiance moyenâgeuse apocalyptique.

Malgré la première personne du singulier, les descriptifs des combats ne manquent pas de rythme et sont très précis.

Un petit point négatif : on ne s’attache pas vraiment au personnage, même si celui de Falcio est fort bien taillé.

Pour conclure, Les Manteaux de Gloire est un très bon fantasy qui tire son originalité de par sa narration au ton très mordant bourré d’ironie et du fait qu’il s’inspire fortement des romans de cape et d’épée.

Un roman à double tranchant qui plaira beaucoup ou pas du tout.

Une jolie découverte de mon côté !

Note globale : 17/20

Publié dans Auteur Lettre D

Commenter cet article