Une fille comme les autres de Jack Ketchum

Publié le par Jean-Louis Dragon

Une fille comme les autres de Jack Ketchum

Mode PAL Livre lu en 2011 Éditions Bragelonne

Nombre de pages : 350

ISBN-10: 2352940206

ISBN-13: 978-2352940203

Présentation de l'éditeur :

Une petite ville des États-Unis dans les années 1950. Un jour d’été, au bord du ruisseau où il pêche des écrevisses, le jeune David fait la connaissance de la jolie Meg, sa nouvelle voisine. Meg et sa sœur vivent depuis peu chez Ruth Chandler, leur tante et mère du meilleur copain de David. Petit à petit, intrigué et fasciné, le jeune garçon se rend compte qu’il se passe quelque chose d’anormal chez les Chandler, que les choses ne sont pas ce qu’elles paraissent être dans ce paisible quartier résidentiel. Trente ans plus tard, David se souvient...

Mon avis :

Bon sang ! La claque ! Ce roman est tout simplement bouleversant !

Difficile de rester insensible face au spectacle dérangeant que nous offre Jack Ketchum. Mais qui est ce Jack Ketchum tout d'abord ? Qu'a cet auteur pour que Stephen King se paye même le luxe de rédiger l'introduction d' « Une Fille comme les Autres » ? Derrière ce pseudo Dallas Mayr, de son vrai nom, s'amuse à nous rafraichir la mémoire en clamant haut et bien fort à quel point l'humanité peut être ignoble, à quel point nous pouvons être capables du pire ! Mais dans quel but ?

« Une Fille comme les Autres » n'est pas un roman d'horreur à proprement parlé et pourtant il est considéré comme tel. D'ailleurs il est curieux d'apprendre que Jack Ketchum est le seul écrivain catalogué horreur alors qu'il utilise très peu d'éléments fantastiques, mais dans une «Une Fille comme les Autres », il nous plonge dans une noirceur telle qu'il est difficile de ne pas se croire devant un roman d'horreur.
En tout cas, pour ne pas trop contredire les puristes, peut-être que ce roman n'est pas un roman d'horreur, mais « Une Fille comme les Autres », il faut l'admettre est bien la terreur sous toutes ces formes accompagné d'un cruel suspense. Et entre l'horreur et la terreur, il n'y a qu'un pas.
..

Un suspense malsain aussi qui nous pousse à dévorer chaque page, et ce malgré les tortures et les ignominies que subit Meg, sous les yeux de David, le narrateur.

Pas de réelle surprise dans ce roman, pas de rebondissements extraordinaires, non.
« Meg est une adolescente. Prisonnière. Torturée.
»

Voilà tout est dit.

« Il y a ceux qui en profitent, ceux qui s'en foutent et ceux qui voudraient l'aider. Et Vous ? »

Et c'est là que ça fait mal ! Jack Ketchum a rendu l'histoire d`une manière telle qu'il est difficile de ne pas ressentir de la compassion pour Meg, sa petite sœur et même David. On se sent même en colère de ne pouvoir intervenir, on éprouve de la honte à tourner les pages. Impuissant lecteur que nous sommes... Jack Ketchum ne nous épargne rien.

Et rien que pour cela, je tire mon chapeau à l'auteur... Dans le style, je trouve qu'il ressemble d'ailleurs beaucoup à Stephen King, les digressions en moins !

« Une Fille comme les Autres » est un roman qui ne peut pas laisser insensible. C'est impossible !

Alors dans quel but Ketchum use-t-il d'un malheureux fait-divers pour nous éclabousser la figure d'abjections humaines ? Pour nous faire prendre conscience ?

Dans ce cas-là, je pense qu'avec « Une Fille comme les Autres », il a réussi sa mission avec brio.

Note globale : 19/20

Publié dans Auteur Lettre K

Commenter cet article

c'era una volta 07/05/2015 20:36

J'ai lu ce roman il y a environ 15 jours (pas encore rédigé mon avis) et c'est peu de dire qu'il m'a complètement retournée. Cette histoire montre toute l'horreur de ce que peut de pire la nature humaine, de ce qu'elle a de pire en elle. J'ai dû m'interrompre à plusieurs reprises tant la tension était grande, tant ce que je lisais me choquait et me tordait les boyaux.
Y a pas à dire Ketchum est magistral dans la description de l'horreur. Si son but était de nous faire réagir alors tu as raison, il y est parfaitement arrivé.

JLDragon 09/05/2015 10:30

Exactement ! Pas mieux ! Merci pour cet échange !

C'era una volta 08/05/2015 14:07

Oui JLDragon, je suis entièrement d'accord avec toi.
J'ai d'ailleurs été surprise de voir certaines notes très basses sur LA qui ne se sont justifiées dans leurs avis que par un "cette histoire est horrible, je n'aurais jamais dû la lire".
Oui il faut avoir du recul pour voir que certes cette histoire est terrible, affreuse, bouleversante (et d'autant plus qu'elle est inspirée d'un fait réel) mais elle est surtout très très bien rendue par l'écriture de Ketchum (qui l'a un tout petit peu "romancée" dans le sens où il a introduit un personnage ayant participé et narrateur). Voilà pourquoi ce titre mérite une "note" largement supérieure à la moyenne.
Se confronter à l'horreur de ce que nous les humains sommes capables de faire, c'est aussi nous responsabiliser face à ces actes. La prise de conscience pour ne pas reproduire, ça passe aussi par la littérature et de tels livres.

JLDragon 07/05/2015 21:28

Merci c'era una volta pour ce commentaire ! Oui, c'est le genre de bouquin qu'il faut lire avec un maximum de recul ! Sinon on peut finir par en détester le contenu. Ce qui est dommage quand il y a de la qualité !