Un voyage mystique de Ilija Trojanow

Publié le par Jean-Louis Dragon

Un voyage mystique de Ilija Trojanow

Mode SP Livre lu en 2011 - Éditions Buchet Chastel

Nombre de pages : 130

ISBN-10: 2283024609

ISBN-13: 978-2283024607

Présentation de l'éditeur :

Ce voyage nous entraîne au coeur des deux plus étranges et mystérieux pèlerinages de la planète. En Inde, la Kumbh Mela se tient tous les douze ans, à tour de rôle dans quatre villes saintes -Allahabad, Haridwar, Ujjain et Nasik. C'est le plus grand rassemblement religieux d'hommes et de femmes au monde. En 2001, pendant trois semaines, notre écrivain-voyageur a rejoint les soixante-dix millions d'Indiens venus se baigner à Allahabad, sur les bords du Gange. II est dit que celui qui s'immerge dans ces eaux sacrées au jour et à l'heure définis par les positions astrologiques du soleil, de la lune et de Jupiter atteint la libération du cycle éternel des renaissances, ainsi que celle de ses descendants sur quatre-vingt-huit générations... En 2008, IlijaTrojanow poursuivra cette expérience en accomplissant le grand pèlerinage du Hadj. Le prestigieux Hadj, rendu obligatoire par le Coran, est l'un des cinq piliers de l'islam. Les rites accomplis en cinq jours entre le lever et le coucher du soleil sont censés aider à expier les grands et les petits péchés, et apporter la maîtrise de l'âme... Mais pour Trojanow, c'est le voyage lui-même qui est un rituel car il doit conduire à une expérience de vie et à l'illumination. Celui qui part - loin du tourisme de masse insatiable et insatisfait - à la découverte de l'Autre revient toujours transformé.

Mon avis :

Un témoignage intéressant mais qui n'apporte rien de nouveau. C'est ce qui est dommage car l'ensemble est sommaire et manque cruellement de détails, surtout dans les sentiments et les ressentis. L'auteur s'est juste contenté de résumer en gros et de décrire rapidement ce qu'il voit.

Le souci est qu'il raconte ces deux pèlerinages d'une manière trop passive. Alors c'est louable de ne raconter que ce que l'on voit, au moins on ne juge pas, on ne mystifie pas et on ne raconte pas de bobards, mais là on sent l'appréhension de trop en dire ou alors de dire des choses qui pourraient froisser.

Donc ici la méthode choisie est d'en dire un peu mais pas trop. De dire ce que l'on voit sans plus. Dans ce cas là, autant filmer et laisser les images parler d'elle-même, c'est du pareil au même...

Bref, j'ai tout de même apprécié le récit dans son ensemble, l'ambiance légèrement mystique (mais trop peu à mon goût) et les quelques situations incongrues qui rendent ces pèlerinages périlleux et pleins de controverses.

Un récit intéressant donc mais qui ne restera pas dans les annales.

Note globale : 11/20

Publié dans Auteur Lettre T

Commenter cet article