Bal de givre à New York de Fabrice Colin

Publié le par Jean-Louis Dragon

Bal de givre à New York de Fabrice Colin

Mode PAL Livre lu en 2010 - Éditions Albin Michel

Nombre de pages : 293

ISBN-10: 2226193561

ISBN-13: 978-2226193568

Présentation de l'éditeur :

Anna Claramond ne se souvient plus de rien. Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché. Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

Mon avis :

Voici un livre au style remarquable qui ravira pas mal de monde !

Je pense notamment, et en premier lieu aux adolescentes. Le style plein de poésie et teinté de romantisme de « Bal de Givre à New York » ne les laissera sûrement pas indifférentes.
Un livre, donc, très agréable à lire destiné en premier lieu à la jeunesse, mais qui conviendra tout aussi bien aux adultes qui cherchent une lecture légère. Lecture légère certes, mais prose vraiment très bonne, je le répète !
« Bal de Givre à New York » est un roman teinté aussi de fantastique et de polar. Pour autant, ce n’est ni vraiment un polar, ni vraiment un roman fantastique ! Il est tout et rien à la fois en fait…
Alors oui je n’émettrai qu’une réserve ! Sur la fin ! Que j’ai malheureusement et en gros devinée dès les premières pages… A cause du comportement de l’héroïne qui donne l’impression d’être perfusée sous Valium dans sa manière de raconter et d’agir, du décor étrange (et magnifique à la fois) et du rythme à contre-courant de l’histoire (on ne la vit pas, on la subit).
La chute finale m’a par contre laissé perplexe ! Celle-là, je ne l’avais pas vraiment deviné et je me suis laissé penser que l’auteur aurait peut-être pu s’en passer…
Néanmoins, cela n’a pas entaché le plaisir que j’ai eu à lire ce livre. « Bal de Givre à New York » est donc un roman remarquablement bien écrit, même si l’intrigue n’a donc rien de spectaculaire en fin de compte.
Mais on retiendra surtout le décor, l’atmosphère et les pointes de romantisme (sans que ce soit trop mièvre), de fantastique et
de polar !

Note globale : 15,5/20

Publié dans Auteur Lettre C

Commenter cet article

Zina 06/05/2015 16:16

J'avais beaucoup aimé particulièrement pour son ambiance si particulière :)

JLDragon 06/05/2015 16:48

Oui très particulier en effet Zina ! :)