Alex de Pierre Lemaître

Publié le par Jean-Louis Dragon

Alex de Pierre Lemaître

a

Mode SP Livre lu en 2011 - Éditions Albin Michel

Nombre de pages : 392

ISBN-10: 2226218777

ISBN-13: 978-2226218773

Présentation de l'éditeur :

Alex, une jeune femme de 35 ans, belle et attirante, essaie des perruques dans un magasin du boulevard de Strasbourg. Quelques heures plus tard, elle est enlevée par un inconnu qui la suivait, jetée dans une camionnette et séquestrée dans un hangar désaffecté. Le ravisseur a organisé sur place un théâtre de tortures qu'elle va subir jusqu'à l'horreur. Alex parvient à se libérer avant que la police ne la retrouve, et n'identifie son tortionnaire, suicidé sur le périphérique. Dès lors, l'énigme d'Alex et de son passé ne peut plus lâcher le lecteur, qui la découvre du point de vue de la victime et de ses bourreaux, jusqu'au terme d'une tragédie imprévisible et fatale. Il est impossible d'en dévoiler davantage sans déflorer une intrigue d'une intelligence et d'une construction diaboliques qui touchent à la perfection. L'écrivain se révèle dans le ton et le style du récit (d'une feinte impassibilité) à l'image du commandant Verhoeven, le flic qui élucide la tragédie d'Alex, d'une attachante complexité. Pierre Lemaître, qui déclare "je ne cherche à écrire que des livres qu'Hitchcock aurait voulu filmer", porte à son comble, sans le moindre artifice ni trucage, l'art du suspense et de la peur.

Mon avis :

Une critique difficile à faire puisque je n'ai pas adhéré au style de l'auteur et à partir de là, j'ai dû m'accrocher pour finir ce roman. En fait, je n'ai pas trouvé ça super bien écrit, mais bon c'est mon avis.

J'ai trouvé aussi que l'écriture manquait de profondeur. Faire jaillir une telle violence d'une façon aussi cru m'a aussi paru injustifié comme si j'étais en face de ce qu'on appelle des « actes gratuits » sans buts, ni fondements.

Et pourtant, je lis beaucoup de livres d'horreurs et de thrillers glauques, mais là je n'ai pas vraiment aimé la façon qu'a eu l'auteur d'amener les choses.

Alors bien sûr, on finit par comprendre le pourquoi de toute cette violence, au bout de trois cent pages et on le devine même aisément avant mais pour moi il était trop tard car dans l'écriture, il y a beaucoup de passivité, ce que je veux dire c'est qu'on ne vit pas l'action ici, on la subit. De ce fait, on subit le roman et toute cette violence gratuite. Alors à force, ça devient lassant. Tout parait négatif et à contre-courant.

Je n'ai pas non plus accroché aux personnages (surtout les policiers). Là aussi, j'ai trouvé qu'il manquait un quelque chose. De ce fait, on n'arrive pas trop à s'attacher à eux.

Alors derrière tout ce négatif, il y a quand même du positif. La décomposition du roman d'une part, on part d'un thriller classique puis entrons dans un fil conducteur assez atypique, ce qui rend ce roman peu commun, et d'autre part l'intrigue en elle-même qui est intéressante et bien ficelée. Car si le lecteur ne sait pas trop où il va, l'auteur lui sait d'avance.

Alors voilà, « Alex » n'est pas un mauvais thriller, mais ce n'est pas le genre de thriller, de part son style cru et à contre-courant, qui plaira à tout le monde, ça c'est sûr !

Note globale : 11,5/20

Publié dans Auteur Lettre L

Commenter cet article

totorosreviews 11/11/2015 01:00

mon Lemaitre préféré avec Robe de marié :)