Le Syndrome E de Franck Thilliez

Publié le par Jean-Louis Dragon

Le Syndrome E de Franck Thilliez

Mode PAL Livre lu 2010 - Éditions Le Fleuve Noir

Nombre de pages : 430

ISBN-10: 2265087297

ISBN-13: 978-2265087293

Présentation de l'éditeur :

Une affaire étrange bouleverse l'été de Lucie Hennebelle, lieutenant de police à Lille où elle vit avec ses jumelles. Un de ses ex-petits amis a perdu la vue en visionnant un court métrage acheté au fils d'un collectionneur décédé. Un film muet, anonyme, mais surtout, un film à la mise en scène malsaine et au scenario énigmatique.Au même moment, le commissaire Franck Sharko, ancien de la Criminelle et analyste comportemental à l'OCRVP (Office Central pour la Répression des Violences aux Personnes, Nanterre) suit un traitement par stimulations magnétiques au cerveau à cause d'une schizophrénie tenace. Il cède à l'appel du terrain à la demande de son supérieur et contre l'avis d'Eugénie, la petite fille imaginaire qui le suit depuis la mort de sa femme et de sa fille. Dans le Nord de la France, cinq corps d'hommes impossibles à identifier ont été retrouvés deux mètres sous terre. Mains coupées, dents et yeux arrachés, boîte crânienne tranchée, cerveau disparu, tous en état de décomposition avancé.Alors que Lucie découvre les horreurs que cache le film, un mystérieux Québécois l'informe par téléphone du lien ténu qui existe entre cette bobine et l'histoire des cinq corps. Une seule et même affaire grâce à laquelle Lucie et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier, vont se rencontrer... Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années 1950, les deux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu baptisé le syndrome E. Un mal d'une réalité effrayante qui révèle que nous pourrions tous être capables du pire...

Mon avis :

Il y a des auteurs qui au bout de quelques années s'essoufflent dans leurs idées, et qui au fil des rentrées littéraires sortent des livres de moins en moins bons. Des auteurs qui finissent par décevoir leur public même les plus fidèles.

Rassurez-vous, il n'en est rien pour Franck Thilliez et si l'on en croit le futur « Gataca », opus qui complète le dyptique formé avec le « Syndrome E », ce n'est pas demain la veille que Franck Thilliez nous décevra. Non, car au fil de ses romans, il expose des intrigues de mieux en mieux ficelées et une plume de plus en plus concise.

Parlons-en justement du « Syndrome E », un thriller dont le début, à l'ambiance hitchcockienne style « Quatrième Dimension », nous happe littéralement.

Franck Thilliez y lance une intrigue explosive, travaillée et exploitée sous toutes ses formes. Dans ce roman, il refait vivre deux de ces personnages favoris : Lucie Hennebelle et Franck Sharko. Un grand moment pour les fans et autant vous dire, il va s'en passer des choses entre ces deux personnages !

Mais c'est dans l'exploitation scientifique de ces romans que Franck Thilliez détonne ! Ses explications sont carrées et impressionnantes. On sent un travail de recherche énorme derrière tout cela !

Ce qui est plaisant aussi avec « Le Syndrome E », ce sont les lieux dans lesquels nous fait voyager Franck Thilliez. De Lille à Paris, (rien d'extraordinaire) en passant par l'Egypte et le Canada et j'en passe et des meilleurs. Les descriptions du Caire sont tout simplement excellentes !

Bref, dans « Le Syndrome E », Franck Thilliez nous plonge une nouvelle fois dans les méandres de la folie humaine avec brio !

Et l'on tourne la dernière page avec une seule question en tête : peut-on déclencher la violence à volonté ?


En entendant « Gataca »...

Note globale : 18/20

Publié dans Auteur Lettre T

Commenter cet article